La 4ème année de médecine en Belgique

Hello!

Je vous retrouve enfin dans un article un peu plus long, pour vous parler de la 4ème année de médecine en Belgique (appelée Master 1), plus particulièrement à Liège (il y a pas mal de différences entre les Universités francophones de Belgique, si vous êtes étudiant dans une autre Faculté, n’hésitez pas à commenter pour donner votre avis sur votre 4ème année) 🙂

Comme d’habitude je vais séparer l’article en petites catégories, c’est mon côté psychorigide, que j’assume pleinement…

LES COURS

Donc la quatrième année, comme toutes les années, se divise en 2 quadrimestres de cours (Q7 pour celui de septembre à janvier et Q8 pour celui de février à juin, logique si tu penses que les deux quadri de première année sont appelés Q1 et Q2). Voici un petit diagramme pour remémorer le déroulement d’une année en Belgique (venant du site de l’ULiège).

Capture d_écran 2018-06-16 à 09.24.45
Université de Liège

Je vous ai fait un petit tableau récapitulatif des cours dispensés en 4ème année, avec le nombre de crédits Européens accordés par matière (ECTS), il faut juste ajouter la note du stage d’observation en Médecine générale effectué lors de l’été entre la 3ème et la 4ème année qui vaut pour 1 ECTS pour obtenir les 60 ECTS que compte une année.

Capture d_écran 2018-06-15 à 22.47.20

Cela fait donc une année à 60 ECTS comme toutes les années « conventionnelles » en Belgique.

1 ECTS est censé représenté entre 25 et 30 heures de travail (que ce soit en amphi, tout seul chez soi, en TP,… le tout combiné). C’est donc une année chargée, où on voit beaucoup de systèmes et de pathologies différentes, et où remettre toutes les idées en place est parfois un peu difficile!

En effet, en Master (4-6ème année), on aborde le patient malade et toutes les pathologies (l’Homme normal ayant été vu en Bac, voir ce petit article sympa sur l’organisation des études en Belgique).

Je parlerai des stages un peu plus bas, mais comme vous pouvez le voir, ce n’est pas grand chose niveau temps!

Dans tous les « modules » il y a plusieurs professeurs, plusieurs matières, mais un seul examen par module (donc un examen de gastro-entérologi, avec des questions de chirurgie, mais aussi de gastro type médecine interne, de pédiatrie, de stomatologie,…).

Le tronc commun, donc les 6 premières années de médecine, est censé former à devenir médecin généraliste, donc on ne voit pas toutes les pathologies, ni tous les détails des choses les plus rares, ce serait impossible!

Le fonctionnement est globalement pareil pour tous les modules, à partir du Q6 jusqu’au Q9, pour aborder tous les systèmes. Le module comprend des cours de (j’utilise l’exemple de la gastro-entérologie):

  • Médecine interne (gastro et hépatologie)
  • Chirurgie (chirurgie digestive et abdominale)
  • Pédiatrie/Néonatalogie (digestive)
  • Pharmacologie (intégrée aux cours de médecine interne)
  • Cours en + qui ont avoir avec le système abordé (stomatologie pour la gastro)

Ces cours sont donc dispensés par des professeurs différents qui sont médecins dans la spécialité qu’ils enseignent (généralement ce sont des chefs de service).

Certains cours sont simplement des « petits » cours, n’ayant qu’un professeur, comme la génétique par exemple.

Un cours est un peu « spécial » car il ne s’agit pas d’un vrai cours à proprement parlé, il est inscrit au programme car c’est un examen, mais il n’y a pas de matière dispensée spécifiquement, il s’agit de l’oral d’intégration des connaissances (appelé « Inté » par tous les étudiants ou OI pour oral intégratif). Il est obligé d’être inscrit au programme car il compte dans la moyenne (qui est une moyenne pondérée sur les 60 crédits). Je vous le détaille dans la partie examens.

Si ca t’intéresse, voici un lien avec tous les programmes des cours des études en Santé proposées par l’Université de Liège: Programmes

Les examens

A partir du Q6, les examens se déroulent tous plus ou moins selon le même schéma (sauf exceptions).

Ils consistent en des examens écrits, comportant des QCMs, des QROCs et parfois une QROL. La répartition QCMs/QROCs/QROLs dépend du poids en crédit!

Les QCMs sont de type Vrai/Faux avec une amorce et 4 propositions (toutes les combinaisons de VVVV – FFFF – VFFF – VFVF – … sont possibles). La cotation est de +1/0/-0,5 par proposition et elles comptent chacune pour 1 point dans la note finale (donc si il y a 48 propositions, le QCM comptera pour 48 points dans la note finale de l’examen).

Les QROCs sont des Questions à réponse ouverte courte, il faut donc rédiger en toutes lettres la réponse, généralement il y a 20 lignes maximum (c’est un cadre qu’il ne faut pas dépasser). Il y en a entre 2 et 4 selon les examens (plus le cours est à gros crédits, plus il y a de questions). Chacune des QROCs compte pour 20 points dans la note finale.

Les QROLs sont des Questions à réponse ouverte longue, il faut donc encore une fois rédiger en toutes lettres la réponse mais cette fois-ci sur une page et demi! Il y a une QROL par « gros examen », donc en Master 1, il y en a une en HIAI, une en Gastro-entérologie et une en Gynécologie. Cette question compte pour 50 points dans la note finale.

Donc continuons sur l’exemple de Gastro, pour l’examen, si il y a 132 propositions de QCM (33 amorces avec 4 propositions à chaque fois), 4 QROCs et 1 QROL, l’examen est noté sur 262 points, ensuite la note globale est ramenée sur 20.

Chaque examen compte dans la moyenne selon le nombre de crédit qu’il vaut, donc la note de Gastro compte pour 9/60ème de la moyenne (c’est une moyenne pondérée quoi).

Les examens ont lieu sur 2 jours (2 ou 3 épreuves par jour) séparés de 2-3 jours pour relire. Par exemple cette année j’ai eu Gastro et Déonto le 1/06/2018, Uro et Gynéco le 5/06/2018.

Ensuite vient le fameux oral intégratif, l‘inté: Il s’agit d’un oral que l’on passe à chaque fin de quadrimestre, depuis notre deuxième année.

En Bac 2 (2ème année): Trois professeurs sont présents, on tire 1 « cas clinique » qui peut porter sur n’importe quel module vu pendant le quadrimestre, et on doit présenter un schéma physiopathologique aux professeurs, et répondre à leurs questions, qui peuvent porter sur tout, vraiment tout ce qui a été vu un jour (même des notions d’anciens quadrimestres). On présente l’oral debout face aux professeurs qui sont assis devant nous.

En Bac 3 Q5 (Examen de janvier de la 3ème année): C’est le même principe qu’en BAC2 mais seuls 2 professeurs sont présents.

En Bac 3 Q6 et en Master jusqu’au Q9: Deux professeurs sont présents, et on pioche deux vignettes cliniques (une par professeur), on passe l’oral assis, il s’agit ici plus d’une discussion clinique que d’un étalage de connaissances, on discute des diagnostics différentiels, des examens complémentaires, des traitements possibles, des facteurs de risque, de comment aborder le cas avec le patient,… Il s’agit vraiment plus d’une discussion !

Cet oral compte pour 5 crédits dans la moyenne de l’année, c’est pas rien quand on y pense!

L’oral se passe après les écrits, dans un ordre déterminé à l’avance (ordre alphabétique modifié selon le quadrimestre), on peut donc finir sa session 2 jours après les écrits, comme 10 jours après! Par exemple au Q8 j’ai passé mon oral le 12/06/2018 soit 7 jours après mes derniers écrits.

Les stages d’observation

Plus haut je vous ai parlé de stages, en effet depuis le Q6 (deuxième partie de la 3ème année, tu suis?) on a 4 demi-journées d’observation par quadrimestre.

Chaque demi-journée concerne un service différent, qui est en rapport avec les modules abordés lors du quadrimestre en question (donc par exemple une demi journée en chirurgie abdominale lors du quadrimestre où on aborde la Gastro).

Ce n’est pas grand chose, et c’est malheureusement tout ce qu’on a jusqu’au Q10 où les stages cliniques commencent vraiment pour de bon (et où on a plus de cours en fait).

On observe uniquement pendant ces stages, on assiste à une chirurgie, à des consultations, à un tour de salle,… Bref c’est mieux que rien mais pas très passionnant quand même, vu qu’on est souvent délaissés… J’espère qu’un jour ce système pourra être amélioré!

Il y a souvent des stages pendant l’été (stage infirmier pendant l’été du BAC2, stage en médecine générale pendant l’été du BAC3) mais l’été du Master 1 est libre, de VRAIES vacances s’offrent à nous avant d’entamer les deux années les plus difficiles…

Comment je l’ai vécu

Difficilement, avec énormément de remise en question, dont je ne suis toujours pas quitte d’ailleurs.

C’est une année chargée en apprentissage, chargée en émotions aussi, vu tout le temps que l’on passe en cours (si on y va, ce qui est mon cas), à étudier, mais aussi à donner des TPs quand on est élève moniteur (ce qui est encore mon cas),… C’est vraiment une année lourde!

J’ai personnellement eu une sorte de révélation: J’ai commencé médecine avec un « rêve » qui était de devenir Neurochirurgien, pour plein de raisons, qui sont encore valables aujourd’hui, mais je n’avais jamais pris en compte l’aspect « robotisé en devenir » de la profession, qui ne m’attire pas du tout (il y a d’autres raisons que je n’ai pas envie d’exposer)… J’ai donc remis en question mes choix, pour arriver à la conclusion que ce n’est plus ce que je veux faire, je me suis « perdue en chemin » comme j’aime à dire…

Du coup je ne sais plus du tout ce que je veux faire comme spécialité, et c’est vraiment déroutant, car j’ai toujours étudié pour avoir les meilleurs notes pour un jour prétendre à la spécialité de mes rêves, mais maintenant, à quoi bon? J’ai vraiment eu une réelle perte de motivation et d’envie, l’envie de devenir médecin est parfois passée au second plan… Je ne suis toujours pas sûre de moi, je n’ai toujours pas trouvé un second souffle dans la médecine pour moi…

Le second quadrimestre a vraiment été dur, j’ai d’ailleurs bien moins étudié, j’étais bien moins investie et passionnée par mes études, je sais que j’ai réussi mais que ce n’est pas à la hauteur des mes attentes, et bien, tant pis!

Je vais profiter de mes vacances sans trop penser à la médecine et à la pression que ça m’apporte (bon après les résultats parce que là je suis quand même en stress…)

Et vous?

Racontez moi comment est votre 4ème année? Ce que vous voyez en cours? Si vous avez des stages? Et si vous avez des questions n’hésitez pas j’y répondrai avec plaisir 🙂

Advertisements

4 Comments Add yours

  1. Cette quatrième année a en effet l’air compliquée ! Je suis choquée et étonnée du peu de stage que vous avez car on m’avait dit qu’en Belgique vous en aviez plus alors qu’au final on a limite plus de stages en France et plus tôt haha 🙂 Pour le choix de ta spécialité, dis toi que tu as encore le temps de te décider !

    J'aime

    1. Camyduts dit :

      En effet on a vraiment peu de stages (en fait on a 1 an et demi complet temps plein de stage clinique + les 4 demi journées par quadri pendant 4 quadri…) c’est dommage!
      Oui j’espère que je serai inspirée d’ici le temps de devoir poser mes choix ! 🙂

      Liké par 1 person

  2. Grâce dit :

    Bonsoir j’aimerais intégrer votre université . Y a t’il un concours d’entrée en quatrième année si oui j’aimerais en savoir plus

    J'aime

    1. Camyduts dit :

      Hello 🙂
      Il y a un examen d’entrée à réussir avant d’intégrer les études donc AVANT la première année 🙂
      Ensuite pas de concours en 4ème
      Mais des concours en 6eme année pour déterminer la spécialisation !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s