Comment va se passer la fin de mes études?

Hello!

Je vous retrouve dans un article pour vous expliquer ce qui va changer d’ici février 2019 ! Et oui, j’entame enfin la dernière étape de mon cursus d’études en Médecine (AMEN) ! Du coup je vais vous parler de comment cette année et demi va se passer, qu’est ce qui va changer concrètement.

Pour rappel, je parle en « Q » pour parler des quadrimestres, qui sont l’équivalent des semestres. En première année on a le Q1 et le Q2 (comme le S1 et le S2), en deuxième le Q3 et le Q4, ainsi de suite pour arriver au Q11 et Q12 en 6ème et dernière année.

Depuis la première année j’ai des cours ex-cathedra (en amphithéâtre) où j’apprends tout ce qu’il faut (enfin je crois) pour devenir médecin. Donc depuis 4 ans et demi je me suis transformée en parfaite petite encyclopédie vivante, mais j’ai très peu pratiqué ! J’ai eu 4 demis journées de stage au Q6, Q7, Q8 et Q9 (donc en gros 12 demi-journées sur 2 ans de cours) et un stage en médecine générale de quelques jours… Autant dire presque rien!

En effet, dans mon université, on apprend d’abord toute la théorie, et ensuite on passe à la pratique pendant 1 an et demi à 100% du temps!

Les Q10 – Q11 et Q12 sont donc consacrés aux stages cliniques à temps plein. Avec quelques cours répartis sur le Q11 et Q12 (pas au Q10) qui abordent des thèmes différents (administration, écologie de la médecine, prescription,…) mais ils sont minoritaires (quelques journées sur un quadrimestre).

Du coup d’ici le 1er février 2019 je serai en stage à temps plein!

Je vais vous parler ici du fonctionnement de l’ULiège qui est mon université, c’est peut-être fort différent ailleurs, je ne sais pas du tout, donc il ne faut pas se baser sur cet article pour toutes les universités belges mais bien uniquement pour Liège !

Quels stages?

Alors, je ne choisi pas tous mes stages. J’ai au total 16 mois de stage et 1 mois de vacances sur les 3 quadrimestres qui arrivent (oui 4 semaines de vacances c’est dérisoire ahah). Sur les 16 mois, 10 sont des « stages obligatoires » c’est à dire qu’on m’envoie dans un service et que je n’ai pas le choix. De plus tout le monde effectue les mêmes 10 mois de stages (je m’explique plus bas). Et ensuite il reste 6 mois « à choix » en vue de la spécialisation dans laquelle on veut postuler (je reviens sur ce point plus tard aussi).

Donc d’ici juin 2020 j’aurai effectué 16 mois de stage pour me former avant de devenir assistante (= Interne).

Honnêtement je trouve que c’est peu, ça me fait d’ailleurs un peu peur parce que je ne me sens pas prête et je n’ai pas l’impression que ça va être suffisant pour me préparer à l’assistanat… Mais pas le choix !

Les stages obligatoires

Débutons par les 10 mois obligatoires, ceux-ci sont fait en premier. Donc lors du Q10 et du  Q11 (de février 2019 à janvier 2020) je vais devoir effectuer 10 mois dans des services et hôpitaux qui me seront imposés.

Dans ces 10 mois, je vais effectuer:

  • 2 mois de chirurgie (tous les services de chirurgie sont possibles)
  • 3 mois de médecine interne (tous les services de médecine interne sont possibles)
  • 1 mois de médecine générale 
  • 1 mois de médecine d’urgence 
  • 1 mois de gynécologie-obstétrique 
  • 1 mois de psychiatrie
  • 1 mois de pédiatrie

Vous l’aurez compris, on ne passe pas partout, mais on fait beaucoup de choses tout de même.

Pour ce qui est de la chirurgie et de la médecine interne, tous les services sont possibles, mais nous ne pouvons pas choisir, on nous les attribue. Idem pour les hôpitaux, plusieurs sont possibles mais on nous attribue un hôpital chaque mois (qui peut rester le même tous les mois, ou changer chaque mois, c’est aléatoire).

Sur cette période de Q10 et Q11 il y a un mois de vacances à placer, soit en juillet soit en août. Cela est simplement décidé selon si oui ou non nous avons une seconde session par rapport à nos examens de janvier de Master 2 (= rattrapages). Vu que la seconde session se passe fin août, si on en a une, on est obligé de prendre notre mois de vacance en août (pour pouvoir passer les dits examens et les étudier) et d’avoir stage en juillet. C’est comme ça (on ne peut pas poser nos congés comme on veut).

Pendant ces 10 mois de stage, il y a 4 examens oraux à passer:

  • L’examen de médecine interne (sur toute la médecine interne: Cardiologie, Pneumologie, Rhumatologie, Infectiologie, Hématologie, Néphrologie, Gastro-Entérologie, Neurologie, Oncologie, Endocrino-Diabétologie, Gériatrie)
  • L’examen de chirurgie (sur toute la chirurgie: Cardio-pulmonaire, générale, neurochirurgie, orthopédique, urologie, endrocrinienne, abdominale)
  • L’examen de pédiatrie
  • L’examen de gynécologie-obstétrique

Ces examens ont lieu quand les stages dans les dites matières ont été effectués (examen de pédiatrie après le stage en pédiatrie,…). Ces examens comptent dans le classement au concours (voir plus bas).

Ces examens sont des oraux avec 1 ou plusieurs professeurs, comme on a +/- l’habitude d’avoir à Liège (chaque examen a ses propres modalités, je ne vais pas rentrer dans les détails ici).

Chaque stage est donc côté par le Maitre de stage et cela compte aussi pour le concours de fin de dernière année.

De plus, pour chaque stage il peut (ce n’est pas d’office) y avoir un travail de fin de stage à rendre, qui est côté et comptant pour la note du stage.

Les horaires sont variables d’un stage à l’autre (plus light en médecine interne, intensifs en chirurgie,…).

Il y a des gardes à effectuer, mais cela dépend encore de chaque stage, toutes les modalités pratiques dépendent du service et de l’hôpital, il est donc difficile de faire des généralités. La seule chose « standard » est que les stages sont toute la journée du lundi au vendredi. Les gardes peuvent être en semaine ou le weekend, sur place ou rappelables (tu restes chez toi et on te rappelle si on a besoin de toi).

L’accès à la spécialisation

Avant de vous parler des stages à choix, je dois vous parler de l’accès à la spécialisation, vous comprendrez mieux le choix des stages ensuite.

En Belgique, les spécialisations sont soumises à des quotas fédéraux, ces quotas fédéraux correspondent à des numéros INAMI qu’on octroie à chaque médecin devenant assistant (je rappelle que Assistant = Interne). En gros le numéro INAMI c’est le numéro qui vous autorise à exercer la médecine curative et donc à prescrire ! Chaque spécialité possède un nombre de numéros limité chaque année. Ces numéros sont répartis entre chaque université de Belgique.

Par exemple, cette année, il y a 4 numéros INAMI pour la radiologie à Liège (j’invente le nombre, c’est souvent autour de ça, mais je ne connais pas les chiffres actuels). Donc il y a 4 places en radiologie pour Liège. Le nombre est différent entre chaque université belge.

Pour accéder aux spécialisations, il faut passer des concours, qui sont propres à chaque université (un concours à Liège, un concours à Louvain,…) donc on postule dans NOTRE université (vous pouvez aller passer le concours dans une autre université mais vous comprendrez que c’est plus difficile dans quelques minutes).

Chaque spécialisation à son propre concours (concours de gynécologie-obstétrique, concours de pédiatrie,…).

Vu que ce sont des concours (un concours PAR spécialisation), il y a donc des classements! Ces classements sont établis par:

  1. La moyenne obtenue lors des 3 masters (4 – 5 et 6ème année) > Cela compte pour 50% de la cote finale du concours
  2. La moyenne des points obtenus en stage (les 16 mois de stages) + les points obtenus aux examens de stages (ceux dont j’ai parlé plus haut) > Cela compte pour 30%
  3. Le concours de la spécialisation en question (chaque chef de service organise un concours avec un écrit et/ou une interview pour sa spécialisation) > Cela compte pour 20%

Dans les points obtenus en Master, ce sont les moyennes accumulées chaque année, sur les quadrimestres théoriques (Q7-Q8-Q9 que je vais terminer). Mais il y a aussi un TFE et l’examen de compétence:

  • TFE: Travail de Fin d’Etudes à rendre en Janvier de dernière année, sur un cas clinique ou une recherche
  • Examen de compétence: Oral devant plusieurs profs, de chaque catégorie de spécialisation (1 interniste, 1 chirurgien, 1 pédiatre-gynécologue, 1 « autre ») où on tire des cas cliniques et où on doit expliquer la prise en charge comme si on était médecin (d’où le terme compétence). Celui-ci a lieu en février-mars de la dernière année (2020 pour moi).

Voilà, vous comprendrez que c’est donc TRÈS différent des ECNs !

Nous pouvons présenter 3 concours (donc on peut postuler dans 3 spécialisations différentes).

Du coup, à la fin sort un classement, et les gens sont répartis dans les spécialisations selon leur classement. Si il y a 4 places en radiologie et que tu es premier tu es pris, CQFD.

Je ne vais pas parler des potentiels remontées/descentes de classement selon les interviews/pistons, mais vous comprendrez qu’avec un tel système cela peut arriver.

Les stages à choix

Pour revenir sur les stages, après les 10 mois obligatoires, nous avons droit à 6 mois que nous choisissons (on choisit le service et l’hôpital).

L’astuce est que pour la plupart des concours, il est « bien vu » d’effectuer des stages dans des services en rapport avec la spécialisation dans laquelle on postule (si on veut postuler en Gynécologie, il est de bon ton de faire 2 mois en gynécologie, 1 mois en radio axé sur la gynéco, ou en anatomie pathologique, ou en néonatalogie,…) Ce qui réduit un peu le choix car on doit choisir selon où on veut postuler !

Quelques questions?

Plusieurs ont demandé si nous étions rémunérés. A Liège non, nous ne sommes pas payés pour aucun stage, ni pour aucune garde.

On nous donne nos attribution au fur et à mesure, donc à l’heure actuelle je ne sais pas encore où je vais aller en février, ni pour la suite d’ailleurs!

Pour ce qui est de l’étude, vous aurez compris que tout au long de ces stages, il me reste des examens et pas des petits morceaux! Je dois donc encore réviser mes cours. Je n’ai pas encore trop de « plan » dans ma tête, je pense que je vous en parlerai dans l’article concernant mon premier stage, car je compte vous écrire sur chacun de mes stages !

J’ai essayé d’aller assez dans les détails sans en faire trop, par contre ce sont des choses que je côtoie souvent donc qui me semblent assez évidentes et normales, du coup si vous avez des questions parce que je me suis mal exprimée, n’hésitez pas! J’espère que ça répond à toutes vos interrogations…

A bientôt XOXO

 

 

Advertisements

10 Comments Add yours

  1. Chloé dit :

    Bonsoir,
    Je suis en BA en médecine, je suis à l’ULB et il m’etait venu aux oreilles que nous pouvions faire jusqu’a 5 choix different es ce possible?
    Et dans le cas où tu n’es reçu nulle part que faire ?

    J'aime

    1. Camyduts dit :

      Alors à Liege c’est 3 pas 5 🙂 mais je ne peux rien affirmer pour les autres universités !
      Il faut refaire une année (une année triple 000 qu’on appelle ça) et représenter les concours, ou chercher une place ailleurs tant bien que mal, ou faire une spécialité sans INAMI (Medecine du travail, des assurances, scolaire) ☺️

      J'aime

  2. Saïd dit :

    Bonjour , les stages et les gardes ne sont pas du tout rémunérer ?? comment faites-vous pour vous en sortir ? parce que je suis issu d’un milieu modeste du coup j’ai un peu peur y a des alternatives ? (je suis français mais j’aimerai passer me former en belgique)

    J'aime

    1. Camyduts dit :

      Non rien n’est rémunéré en Belgique, à liège en tout cas. Dans certains endroits certains gardes sont payées mais à Liège pas 🙂 il n’y a pas d’alternative niveau rémunération de stages. Mais tu peux travailler comme étudiant sur le côté ! ☺️

      J'aime

      1. Saïd dit :

        les étudiants trouvent le temps de travailler à côté en études de médecine surtout ?

        J'aime

      2. Camyduts dit :

        Oui, il y a toujours moyen de s’arranger !

        J'aime

  3. AMM dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, mes félicitations à ton blog, il m’a aidé beaucoup.
    Pour le concours de la spécialisation, tu sais comment se déroule l’écrit et/ou interview? (le point 3). C’est, en fait, un autre examen de compétence pour la spécialité?
    Merci!

    J'aime

    1. Camyduts dit :

      Hello ! Merci beaucoup 😊
      Alors n’ayant jamais passé de concours pour le moment, je pense que je ne suis pas vraiment apte pour décrire comment cela se passe… Les modalités varient pour chaque spécialité, parfois il a un écrit avec des cas cliniques, parfois des QCM, parfois juste une interview, parfois plusieurs choses,… ça dépend vraiment, mais comme je dis vu que je n’ai pas encore passé cette étape je ne saurais pas décrire plus précisément cela ! Désolée 🤷🏼‍♀️

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s